Canevas de dégustation

Vous trouverez ci-après un canevas de dégustation issu de ma formation de sommelier auprès de l’ASSP, une fiche de dégustation ainsi qu’un mémo pour organiser vos propres  dégustations. Très important de respecter les étapes de dégustation d’un vin à savoir l’oeil, le nez, la bouche, puis une analyse en terme de conclusion, définir le ou les cépages, la garde, le millésime, la provenance, les accords possibles ainsi que les températures de service et dégustation.

Oeil

couleur: de base, intensité, reflets (bordure), âge

limpidité: brillance et limpidité (indique le type de filtration), sédiments (dire à la fin de la bouteille, « j’ai quelques sédiments »), gaz carbonique

viscosité: arcades, jambes, jambes serrées ou larmes (vins doux)

 

Nez

impression générale: agréable, intensité, jeunesse ou évolution, franchise

1er nez: arômes primaires, secondaires, tertiaires, éventuellement de barrique issus de l’élevage

2e nez, évolution des arômes (1,2,4,6,8 aérations): ouvert ou fermé, senteur terroir

Bouche

attaque: vin léger, fruité, tendre, puissant, tannique

milieu de bouche, évolution: creux (mou), linéaire (ample), crescendo (imposant), arômes, terroir (attendre retour de fruit si beaucoup de terroir!)

finale: harmonie, structure, persistance (PAI), tanins: volume et qualité (on ne parle des tanins de bois que s’ils dérangent!)

Conclusion

Définir s’il s’agit d’un bon vin, d’un très bon vin, d’un vin bien vinifié, en tenant compte de sa catégorie en termes de rapport qualité/prix, est-ce que j’achète…

Cépage(s)

Nommer le cépage ou les cépages s’il s’agit d’un vin d’assemblage en le spécifiant si tel est le cas.

Garde

Spécifier si le vin est à boire, à boire et garder 1-2 ans, de garde 1-2 ans, de garde moyenne ou de longue garde

Millésime

Proposer un seul millésime, en sachant que l’exercice est difficile !

Provenance

De quel pays provient le vin dégusté, plus précisément,  de quelle région…

Accords

Proposer deux recettes qui formeraient un beau mariage met-vin

Températures

En précisant la température de service et celle de dégustation

 

Nous venons de passer en revue les différentes étapes de la dégustation d’un vin: oeil, nez, bouche, conclusion, cépages, garde, millésime, provenance, accords et températures.

Je vous propose le moyen mnémotechnique de Mme Myriam Broggi sommelière émérite à qui je dois beaucoup dans ma formation: « oeil, nez bouche, C, C, garde le millésime pour accord et température« .

En vous souhaitant de très belles dégustations et n’oubliez pas: la dégustation est un gage de modestie! L’important est la cohérence des éléments de descriptions que vous amènerez et c’est en forgeant que l’on devient vigneron 😉 non, forgeron.

Ci-après, un modèle de fiche dégustation à partir du canevas de dégustation présenté ci-dessus ainsi qu’un mémo pur l’organisation des dégustations. C’est encore le meilleur moyen de progresser, entre amis, connaisseurs ou simplement toutes personnes intéressées à en connaître davantage sur le monde si merveilleux du vin.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s